Retour à l'Accueil


Albert Samain

Albert Samain était un poète français de l’école symboliste, né le 3 avril 1858 à Lille, décédé le 18 août 1900 à Magny-les-Hameaux.

Son père étant décédé alors qu'il était encore jeune, il dut interrompre ses études pour gagner sa vie et devint employé de commerce. Vers 1880, il fut envoyé à Paris, et décida alors d'y rester. Il trouva un emploi de commis à l'Hôtel de Ville, et fut bientôt rejoint par sa famille.

Depuis longtemps attiré par la poésie, il se mit à fréquenter les cercles à la mode, comme les Hirsutes et les Hydropathes et commença à réciter ses poèmes aux soirées du Chat-Noir.

Au début des années 1890, fortement influencé par Baudelaire, il évolua vers une poésie plus élégiaque. En 1893, la publication du recueil Au jardin de l’Infante lui valut un succès immédiat.

Il collabora notamment au Mercure de France, à la fondation duquel il avait participé, et à la Revue des Deux Mondes.

Malheureusement, miné par la phtisie, sa santé déclina et il mourut après quelques années seulement de production littéraire.


Voici les pomes de Albert Samain :

   A MARCELINE DESBORDES VALMORE
   ANTIGONE
   ARPEGE
   AUTOMNE
   AUTOMNE
   BACCHANTE
   BLOTTI COMME UN OISEAU
   CE SOIR, TA CHAIR MALADE ...
   CHANSON D'ETE
   CHANSON VIOLETTE
   CLYDIE
   COMME UN PERE EN SES BRAS ....
   COMME UNE GRANDE FLEUR ...
   CONFINS
   DANS L'AIR FRAIS DU MATIN ...
   DANS LE PARC ...
   DESTINS
   DEVANT LA MER, UN SOIR ...
   DILECTION
   ELEGIE
   ELEGIE
   ELEGIE
   EN PRINTEMPS ...
   ERMIONE
   EVEN-TIDE
   EXTASE
   EXTREME-ORIENT
   FAUST
   FORETS
   HERODE
   HIVER
   HYACINTHE
   IDEAL
   IL EST D'ETRANGES SOIRS ...
   ILDA
   INCANTATION
   INVITATION
   J'AIME L'AUBE AUX PIEDS NUS QUI SE COIFFE DE THYM
   JE CHERCHE LES ENDROITS ....
   JE N'AI SONGE QU'A TOI ...
   JE REVE DE VERS DOUX ...
   JE T'AIME, LOIN DE TOI ...
   KEEPSAKE
   L'AGREABLE LECON
   L'HECATOMBE
   L'HERMAPHRODITE
   L'INDIFFERENT
   LA CHIMERE
   LA COUPE
   LA CUISINE
   LA DAME DU PRINTEMPS
   LA PEAU DE BETE
   LA PRIERE DU CONVALESCENT
   LA TOISON D'OR
   LARMES
   LE BERCEAU
   LE FLEUVE
   LE MARCHE
   LE REPAS PREPARE
   LE REPOS EN EGYPTE
   LE SPHINX
   LENTEMENT, DOUCEMENT, ...
   LES BUCHERS
   LES COLOMBES
   LES MONTS
   LES SIRENES
   MATIN SUR LE PORT
   MIDI
   MON AME EST UNE INFANTE
   MON COEUR EST COMME UN HERODE ...
   MON ENFANCE CAPTIVE ...
   MUSIQUE
   MUSIQUE SUR L'EAU
   NEERE
   NOCTURNE PROVINCIAL
   NOS SENS, NOS SENS DIVINS ...
   NUIT BLANCHE
   OCTOBRE EST DOUX...
   ORGUEIL
   PANTHEISME
   PARESSE
   PAYSAGES
   PRINTEMPS
   PROMENADE A L'ETANG
   QUAND JE SUIS A TES PIEDS ...
   RETRAITE
   REVEIL
   SILENCE !...
   SOIR
   SOIR
   SOIR D'EMPIRE
   SOIR DE PRINTEMPS
   SOIR PAIEN
   SOIR SUR LA PLAINE
   SOIRS (I)
   SOIRS (II)
   SOIRS (III)
   SON REVE FASTUEUX ...
   SYMPHONIE HEROIQUE
   TENEBRES
   TON SOUVENIR EST COMME UN LIVRE ...
   TOUT DORT. LE FLEUVE ANTIQUE ...
   UNE DOUCEUR SPLENDIDE ET SOMBRE
   UNE HEURE SONNE AU LOIN ...
   VAGUE ET NOYEE ...
   VERSAILLES
   VILLE MORTE
   VIOLE
   VISION
   VISION
   VISION...
   VOCATION
   WATTEAU