Retour à l'Accueil


Alfred Musset (de)

Alfred Louis Charles de Musset est un auteur français, né le 11 décembre 1810 à Paris, décédé le 2 mai 1857 à Paris.

Il entre au collège Henri-IV à 9 ans, où il obtiendra en 1827 le Prix de dissertation latine au Concours général. Grâce à Paul Foucher, le beau-frère de Victor Hugo, il fréquente dès l'âge de 17 ans, le Cénacle, salon de Charles Nodier à la Bibliothèque de l'Arsenal. Après s'être essayé à la médecine, au droit, au dessin, à l'anglais et au piano, il est l'un des premiers romantiques. À 20 ans, sa notoriété littéraire naissante s'accompagne déjà d'une réputation sulfureuse alimentée par son côté dandy.


De 1833 à 1835, il est l'amant passionné de George Sand. Poète, il publie les Contes d'Espagne et d'Italie — ses poèmes les plus célèbres sont Rolla et les Nuits. Il fait également jouer des comédies : Le Chandelier, On ne badine pas avec l'Amour, Il ne faut jurer de rien qui sont restées au répertoire du Théâtre-Français ; il écrit également des nouvelles en prose et la Confession d'un Enfant du Siècle, son unique roman (dédié à George Sand).

Bibliothécaire du ministère de l'Intérieur sous la Monarchie de Juillet, il est révoqué en 1848, puis devient bibliothécaire du ministère de l'Instruction publique sous le Second Empire. Il reçoit la Légion d'honneur le 24 avril 1845, en même temps que Balzac, et est élu à l'Académie française en 1852 (après deux échecs en 1848 et 1850), au fauteuil d'un certain Dupaty.


Voici les pomes de Alfred Musset (de) :

   A AIMEE D'ALTON
   A GEORGE SAND (I)
   A GEORGE SAND (II)
   A GEORGE SAND (III)
   A GEORGE SAND (IV)
   A GEORGE SAND (V)
   A GEORGE SAND (VI)
   A JUANA
   A JULIE
   A LA MALIBRAN
   A LA MI-CAREME
   A LAURE
   A M. A. T.
   A M. V. H.
   A MA MERE
   A MADAME CNE T.
   A MADAME G. (RONDEAU)
   A MADAME G. (SONNET)
   A MADAME M...
   A MADEMOISELLE ***
   A MADEMOISELLE RACHEL
   A MME N. MENESSIER
   A MON AMI ALFRED T.
   A MON AMI EDOUARD B.
   A MON FRERE, REVENANT D'ITALIE
   A NINON
   A NINON
   A PEPA
   A SAINTE-BEUVE
   A ULRIC G.
   A UNE FLEUR
   ADIEU !
   ADIEUX A SUZON
   AU JUNGFRAU
   AU ROI, APRES L'ATTENTAT DE MEUNIER
   BALLADE A LA LUNE
   CANTATE DE BETTINE
   CHANSON : A SAINT-BLAISE...
   CHANSON : BONJOUR, SUZON...
   CHANSON : J'AI DIT A MON CœUR...
   CHANSON : LORSQUE LA COQUETTE ESPERANCE...
   CHANSON DE BARBERINE
   CHANSON DE FORTUNIO
   COMPLAINTE DE MINUCCIO
   CONSEILS A UNE PARISIENNE
   DERNIERS VERS
   FRAGMENT
   IDYLLE
   IMPROMPTU
   JAMAIS
   L'ANDALOUSE
   LA NUIT
   LA NUIT D'AOUT
   LA NUIT D'OCTOBRE
   LA NUIT DE DECEMBRE
   LA NUIT DE MAI
   LE CHANT DES AMIS
   LE FILS DU TITIEN
   LE LEVER
   LE MIE PRIGIONI (MES PRISONS)
   LE PETIT ENDROIT
   LE RHIN
   LE RHIN ALLEMAND
   LE RIDEAU DE MA VOISINE
   LE SAULE
   LES VOEUX STERILES
   LUCIE
   MADAME LA MARQUISE
   MADRID
   MARIE
   MIMI PINSON
   NON, QUAND BIEN MEME UNE AMERE SOUFFRANCE
   PAR UN MAUVAIS TEMPS
   RAPPELLE-TOI
   ROLLA (LA CAVALE SAUVAGE)
   RONDEAU : A MADAME H. F.
   RONDEAU : DANS DIX ANS D'ICI SEULEMENT
   RONDEAU : FUT-IL JAMAIS DOUCEUR DE COEUR PAREILLE
   SONNET : A MADAME ***
   SONNET : BEATRIX DONATO...
   SONNET : QUE J'AIME LE PREMIER FRISSON D'HIVER...
   SONNET : SE VOIR LE PLUS POSSIBLE...
   SONNET A LA MEME (MADAME M. N.) (I)
   SONNET A LA MEME (MADAME M. N.) (II)
   SONNET A MADAME M. N.
   SONNET AU LECTEUR
   SOUVENIR
   STANCES
   STANCES
   SUR TROIS MARCHES DE MARBRE ROSE
   SUR UNE MORTE
   TRISTESSE
   UN REVE
   UNE BONNE FORTUNE
   UNE PROMENADE AU JARDIN DES PLANTES
   UNE SOIREE PERDUE
   VENISE
   VISION