Retour à l'Accueil


Clément Marot

Clément Marot est un poète français du XVIe siècle, protégé du roi de France François Ier. Il est né à Cahors pendant l'hiver 1496-1497 et est mort à Turin en 1544.

Père : Jean Marot. L'édition des œuvres du père de Clément Marot contient le prologue à la reine Anne de Bretagne, les voyages de Gênes et de Venise, des poésies diverses, épîtres, rondeaux, etc. Le volume débute par l'épître de Clément Marot sur la mort de son père.

Poète varié, plus grave qu'on ne l'imagine, mais incapable de s'accommoder de l'austerité d'un Calvin, il participe encore de la tradition médiévale. L'oeuvre de Marot est très abondante et le "plaisant badinage" n'est qu'un aspect. On remarque, en lisant ces Oeuvres comme le poète a évolué de la discipline des Rhétoriqueurs, vers un art très personnel que le rapprocha de l'humanisme.


Voici les pomes de Clément Marot :

   DU PARTEMENT D'ANNE
   A ETIENNE DU TEMPLE
   A MADAME DE FERRARE
   A MONSIEUR DE POTHON
   A SON AMI LION
   A UN CREANCIER
   A UN POETE FRANCAIS
   A UN POETE IGNORANT
   A UNE DAMOYSELLE MALADE
   A UNE MEDISANTE
   ADIEU AUX DAMES DE LA COUR
   AMOUR ET MORT M'ONT FAIT OUTRAGE
   AU ROI DE NAVARRE
   AU SEIGNEUR THEOCRENUS, LISANT A SES DISCIPLES
   AUX DAMOISELLES PARESSEUSES D'ECRIRE A LEURS AMIS
   BALLADE DE FRERE LUBIN
   BALLADE DE S'AMIE BIEN BELLE
   CELLE QUI M'A TANT POURMENE
   CHANT DE MAI ET DE VERTU
   D'OU VIENT CELA, BELLE, JE VOUS SUPPLIE
   D'UN SOI DEFIANT DE SA DAME
   DE CELUI DE QUI L'AMIE A FAIT NOUVEL AMI
   DE CELUI QUI ENTRA DE NUIT CHEZ S'AMIE
   DE CELUI QUI INCITE UNE JEUNE DAME A FAIRE AMI
   DE CELUI QUI NE PENSE QU'EN S'AMIE
   DE CELUI QUI NOUVELLEMENT A RECU LETTRES DE S'AMIE
   DE CELUI, QUI EST DEMEURE, ET S'AMIE S'EN EST ALLEE
   DE L'ABBE ET DE SON VALET
   DE L'ABSENT DE S'AMIE
   DE L'AMANT DOULOUREUX
   DE L'AMANT MARRI CONTRE SA DAME
   DE L'AMOUR DU SIECLE ANTIQUE
   DE L'AMOUREUX ARDANT
   DE LA JEUNE DAME QUI A VIEIL MARI
   DE LA MORT DE MONSIEUR DE CHISSAY
   DE LA ROSE
   DE SA GRANDE AMIE
   DE SOI-MEME
   DES TROIS COULEURS, GRIS, TANNE ET NOIR
   DIEU GARD MA MAITRESSE ET REGENTE
   DU CONTENT EN AMOURS
   DU DISCIPLE SOUTENANT SON MAITRE CONTRE LES DETRACTEURS
   DU MAL CONTENT D'AMOUR
   EPIGRAMME QU'IL PERDIT CONTRE HELENE DE TOURNON
   EPITAPHE DE JEHAN SERRE, EXCELLENT JOUEUR DE FARCES
   J'AI CONTENTE
   J'AI GRAND DESIR
   J'ATTENDS SECOURS DE MA SEULE PENSEE
   JE NE FAIS RIEN QUE REQUERIR
   JE SUIS AIME DE LA PLUS BELLE
   JOUISSANCE VOUS DONNERAI
   LANGUIR ME FAIS SANS T'AVOIR OFFENSEE
   MA DAME NE M'A PAS VENDU
   PLAISIR N'AI PLUS, MAIS VIS EN DECONFORT
   POUR LE MAY PLANTE PAR LES IMPRIMEURS DE LYON
   QUAND J'AI PENSE EN VOUS, MA BIEN-AIMEE
   QUI VEUT AVOIR LIESSE
   REPLIQUE A LA REINE DE NAVARRE
   SECOUREZ-MOI, MA DAME PAR AMOURS
   SI DE NOUVEAU J'AI NOUVELLES COULEURS
   SONNET DE LA DIFFERENCE DU ROY ET DE L'EMPEREUR
   TANT QUE VIVRAI EN AGE FLORISSANT