Retour à l'Accueil


Georges Scudéry (de)

Georges de Scudéry, né le 22 août 1601 au Havre, mort le 14 mai 1667 à Paris, était un écrivain et académicien français.

Il est le frère aîné de Madeleine de Scudéry (1607-1701) avec laquelle il écrivit en collaboration plusieurs romans publiés sous son seul nom.

Il choisit d'abord la carrière des armes, mais y renonça en 1630 pour se consacrer entièrement à l'écriture.

En 1637, lors de la querelle ayant suivi la publication du Cid de Corneille, il se rangea résolument dans le camp de ses adversaires.

Il bénéficia longtemps de la protection du cardinal de Richelieu et, après sa disparition, adopta une prudente neutralité à l'égard du cardinal Mazarin, de qui il obtint la charge de nommé gouverneur du fort de Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille (1644-1647) et, plus tard, un brevet de capitaine des galères, charge purement honorifique quoique lucrative.

Ayant pris parti pour le Grand Condé durant la Fronde, il est exilé en Normandie, se fixant à Rouen, période pendant laquelle il épousa, en 1657, la riche Marie-Madeleine (ou Marie-Françoise ?) de Martinvast (1631-1712) (qui entretiendra une longue correspondance avec Roger de Bussy-Rabutin).


Voici les pomes de Georges Scudéry (de) :

   AIMEZ OU N'AIMEZ PAS, CHANGEZ, SOYEZ FIDELE
   DESCRIPTION DE LA FAMEUSE FONTAINE DE VAUCLUSE
   L'AUTOMNE
   L'ETE
   L'HIVER
   L'INCONSTANT PAR IMITATION
   LA BELLE EGYPTIENNE
   LA NYMPHE ENDORMIE
   LE PRINTEMPS
   POUR LA MEME INCONSTANTE
   POUR UNE DAME QUI FILAIT
   SUR LA MORT D'UNE DAME
   SUR UN SONGE