Retour l'Accueil


Jean GODARD

Jean GODARD (1564-1630)


Voici les pomes de Jean GODARD :

   AMOUR, SI DE TOUT TEMPS TU M'AS TROUVE FIDELE
   COMME FLORE TAPISSOIT
   EN DORMANT CETTE NUIT, JE SONGEAI QUE MA DAME
   FEUX DELIENS, AINSI QU'IL, VOUS PLAIRA
   HIER APRES DINER, TROIS HEURES ENVIRON
   JE ME REPUTE HEUREUX, POUR AVOIR EMPORTE
   JE NE SAIS A QUOI VOUS PENSEZ
   JE VOUDRAIS ETRE AINSI COMME UN PENTHEE
   LE CIEL EST BIEN CRUEL DE FAIRE LES UNS NAITRE
   LE SOLEIL DE L'AME
   LES CHAMPS ENFARINES DE NEIGE EPARPILLEE
   MERE DES DIEUX, BRUNE CHASSE-LUMIERE
   MUETTE NUIT QUI DE ROBE EMBRUNIE
   NOIRE POISON, TU NE FAIS DEMEURANCE
   O JOUR HEUREUX, HEURE, TEMPS, ET MOMENT
   O SOMME DOUX, SOMME AMI DE NATURE
   PEINTRE EXCELLENT, DONT LE PINCEAU SUBTIL
   QUAND JE VOIS MA LUCRESSELETTE
   QUE J'AURAIS LES ESPRITS CONTENTS
   QUI CONTERA LE SABLE DE LA MER
   TANTOT POUR VOUS TROUVER ENTRANT EN VOTRE SALLE
   TU DISAIS VRAI, O DIVIN PYTHAGORE
   UN JEUNE ICARE ENGLOUTI DANS LA MER
   UN PEU DEVANT LE JOUR QUAND L'AUBE BIGARREE
   UN PEU DEVANT QUE L'AUBE AMENAT LA JOURNEE
   VOICI LE JOUR, VOICI L'HEURE VENUE
   VOUS QUI VOULEZ SAVOIR QUE C'EST QUE DE L'AMOUR
   VOYEZ AU VIF LE PORTRAIT D'UN AMANT