Retour à l'Accueil


Vincent Voiture

Vincent Voiture (Amiens, 1597 - Paris, 26 mai 1648) était un courtisan qui s'attira la ferveur des salons. Homme mondain pour qui la littérature n'était qu'un passe-temps, il ne voulut pas publier ses œuvres de son vivant.

Il était considéré comme très habile dans les genres poétiques mineurs tels que l'épître. Ses écrits sont représentatifs de la Préciosité. Sa poésie est faite de recherche, de maniérisme et de galanterie. Il enseigna aux habitués de l'Hôtel de Rambouillet le beau langage et les belles manières.

En 1634, il fit partie des premiers académiciens.


Voici les pomes de Vincent Voiture :

   A UNE DEMOISELLE QUI AVAIT LES MANCHES
   BALLADE
   BELLES FLEURS, DONT JE VOY CES JARDINS EMBELLIS
   CE SOIR QUE VOUS AYANT SEULETTE RENCONTREE
   CHANSON
   CINQ OU SIX FOIS CETTE NUICT EN DORMANT
   D'UN BUVEUR D'EAU, COMME AVEZ DEBATTU
   DANS LA PRISON QUI VOUS VA RENFERMANT
   DEDANS CES PRES HERBUS ET SPACIEUX
   DES PORTES DU MATIN L'AMANTE DE CEPHALE
   EPITAPHE
   IL FAUT FINIR MES JOURS EN L'AMOUR D'URANIE
   J'AVOIS DE L'AMOUR POUR VOUS
   JE ME MEURS TOUS LES JOURS EN ADORANT SYLVIE
   L'AMOUR SOUS SA LOY
   LE SOLEIL NE VOIT ICY BA
   LORS QU'AVECQUE DEUX MOTS QUE VOUS DAIGNATES DIRE
   MA FOI, C'EST FAIT DE MOI ...
   MON AME, A DIEU, QUOI QUE LE COEUR M'EN FENDE
   NOSTRE AURORE VERMEILLE
   OU VOUS SCAVEZ TROMPER BIEN FINEMEN
   PLACET A UNE DAME
   POUR VOS BEAUX YEUX AUTHEURS DE MON TRESPAS
   POUR VOS BEAUX YEUX ET VOSTRE BEAU VISAGE
   POUR VOS BEAUX YEUX QUI ME VONT CONSUMANT
   QUAND IRIS AUX BEAUX YEUX
   REGRETS SUR LA MORT DU RONDEAU
   SI HAUT JE VEUX LOUER SYLVIE
   SOUS UN HABIT DE FLEURS, LA NYMPHE QUE J'ADORE
   STANCES - A UNE DEMOISELLE...
   STANCES - SUR UNE DAME...
   TOUT BEAU CORPS, TOUTE BELLE IMAGE
   TROIS JOURS ENTIERS, ET TROIS ENTIERES NUITS
   VOUS DE QUI L'OEIL EST MON VAINQUEUR